Programme d’insertion des enfants deshérités

logo-pied-mini

info

  • Créée le 14 Janvier 1994.
  • Reconnue par l’Etat le 06 Mai 1996.

sh_recent

Vision

But de l’organisation

« Une société où tous les enfants bénéficient des mêmes droits »

list_small

Centres d’intérêt

Domaines d’interventions

  • Promotion des droits humains en particuliers ceux des enfants et des femmes
  • Santé communautaire (VIH/SIDA)

info

réalisations souhaitables

Perspectives

  • Poursuivre la promotion des droits de l’enfant et des  femmes.
  • Accompagner les initiatives communautaires en faisant la promotion des métiers Porteurs
  • Accompagner les femmes dans la lutte contre la traite et la migration irrégulière des femmes.

list_small

Les principales

Activités phares

  • Programme d’appui aux communautés pour la réduction des causes structurelles de la traite des  enfants dans la Donga
    • Organisation de séances de sensibilisation et de causerie sur le droit des enfants et des femmes, sur les textes et lois protégeant les enfants et sur la traite des enfants
    • Appui aux enfants orphelins vulnérables ou aux enfants à risque au niveau des villages
    • Création des espaces enfances avec dotation de mobiliers et équipement scolaires
    • Prise en charge psycho-sociale des enfants victimes de traite ou de violence au niveau de centre d’accueil et de transit à Djougou  suivi de réinsertion socio professionnelle des enfants.
    • Appui aux initiatives communautaires des femmes et des jeunes (formation, équipement et matériel de transformation des produits agricoles, apiculture, maraîchage, pisciculture etc)
    • Renforcement des capacités des Cellules Communales de Suivi et de Coordination des structures de protection des enfants  de Djougou, Ouaké, Copargo, Tchaourou et Ouassa Péhunco.
  • Projet de lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes dans la commune de Djougou
    • Sensibilisation des femmes des écoles coraniques sur leur droit et le suivi des filles
    • Installation des points focaux au niveau des quartiers de ville dans les centres coraniques féminins pour la dénonciation des cas de violences (mariage forcé, violence sur les femmes etc)
  • Projet d’appui aux communautés pour l’élaboration des plans d’action communautaires de lutte contre les IST/VIH/SIDA
    • Réalisation de plans d’action communautaires dans 80 villages des communes de Djougou, Ouaké, Natitingou et Tangueita
    • Formation et transfert de compétence aux communautés dans les gestion des ressources financières et dans la  mise en œuvre des activités